Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Indonésie : la Croix-Rouge assure activement le suivi des demandes de recherches à Bali

08-11-2002 Communiqué de presse 02/45

Trois semaines après l’attentat à la bombe de Bali, une équipe de recherches mise en place conjointement par la Croix-Rouge indonésienne (Palang Merah Indonesia) et le CICR assure de manière active le suivi de 35 demandes de recherches sur les 99 qui lui ont été adressées. Parmi les personnes signalées disparues, 33 ont été découvertes en vie, trois décès ont été confirmés, et six demandes ont été annulées, car les familles avaient déjà procédé à la traditionnelle cérémonie de «libération de l’âme» pour leurs morts. Par ailleurs, aucune suite n’a pu être donnée à 22 demandes, les familles n’ayant pas fourni suffisamment d’informations sur les disparus ni sur elles-mêmes. L’équipe aide à établir un lien entre les victimes non identifiées et les personnes qui cherchent avec inquiétude des informations sur leurs proches, amis ou employés indonésiens qui étaient supposés se trouver sur les lieux de l’attentat et qui n’ont pas donné de nouvelles depuis lors. Les ambassades et consulats concernés traitent les autres cas. L’opération conjointe a été lancée le 20 octobre par un membre de la délégation du CICR à Jakarta. Mardi dernier, un délégué chargé des recherches, mis à la disposition du CICR par la Croix-Rouge australienne, est arrivé à Bali afin de poursuivre l’opération durant deux mois au moins.

Jusqu’à présent, l’équipe de recherches était basée au Sanglah Hospital à Denpasar, mais elle sera bientôt transférée dans les locaux de la branche de la Croix-Rouge indonésienne à Bali. Elle effectue son travail en étroite coordination avec les autres équipes concernées, notamment avec un groupe de spécialistes en médecine légale, étranger s et indonésiens, qui travaillent à l’identification des corps dans l’hôpital. Se fondant sur les normes d’Interpol et les protocoles internationaux applicables, l’équipe a également procédé à des entretiens détaillés en vue de rassembler des données ante mortem .

La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et le CICR aident la Croix-Rouge indonésienne à coordonner l’assistance fournie par les Sociétés nationales sœurs, en particulier par la Croix-Rouge australienne.