Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Macédoine (ex-République yougoslave de): prévention contre les dangers des mines

03-03-2003

Programmes de prévention contre les dangers des mines et des munitions non explosées en cours

Suite aux combats qui ont éclaté dans l'ex-République yougoslave de Macédoine, le CICR a décidé, en avril 2001, d'évaluer la menace que représentent les mines et autres munitions non explosées, et de mettre au point une stratégie appropriée pour prévenir les accidents liés à ces engins. L'évaluation a révélé que la plus grande menace était due à la quantité importante de munitions non explosées répandues dans les villes et les villages directement affectés par les combats.

Mettant à profit l'expérience acquise dans ce domaine par le CICR après plus de cinq ans d'activité dans les Balkans, la délégation de Skopje a demandé à trois spécialistes des délégations en Croatie, en Bosnie-Herzégovine et en République fédérale de yougoslavie/Kosovo d'apprendre à des employés locaux de l’institution et à des volontaires de la Croix-Rouge macédonienne à mener des activités de prévention contre les mines et les munitions non explosées, et à transmettre des messages appropriés directement aux populations concernées. Les personnes qui habitent dans les villages affectés ou qui prévoient d'y retourner étant le plus en danger, le CICR a estimé qu'une méthode soigneusement axée sur les communautés était préférable à une action globale susceptible d'alarmer inutilement la population.

Le programme de prévention contre les dangers des munitions non explosées a débuté en août 2001. Il est mené en étroite coordination avec d'autres organismes.    

Pour en savoir plus sur la Macédoine (ex-République yougoslave de)   (en anglais)