Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Le CICR reprend ses opérations d’assistance dans les régions rurales du Libéria

13-03-2006 Communiqué de presse

Monrovia (CICR) – Tandis que des milliers de Libériens déplacés par des années de guerre continuent à rentrer chez eux, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a repris cette année ses opérations d’assistance en leur faveur, distribuant vivres, semences, outils et articles ménagers afin de satisfaire leurs besoins essentiels. Conformément à sa mission humanitaire, le CICR continue à venir en aide à ceux qui ont été le plus durement touchés par la guerre et ses effets, et ce, même après la cessation des hostilités.

Depuis début novembre 2005, l’institution a fourni une assistance à 40 000 foyers dans les comtés de Nimba, Lofa, Bomi, Gbarpolu, River Cess, Bong et Grand Cape Mount. Chaque ménage a reçu 25 kg de riz alimentaire, 5 kg de haricots, 25 kg de semences de riz ainsi que 10 kg de semences de gombo, de poivron et de plusieurs sortes d’aubergines. Au total, 40 000 d’outils agricoles (houes, machettes et haches) ainsi que d’assortiments d’articles ménagers de première nécessité (couvertures, seaux, vêtements et ustensiles de cuisine) ont été distribués aux communautés les plus démunies.

Pendant la guerre, c’est, des différents comtés, celui de Lofa qui a subi les destructions les plus massives. C’est aussi lui qui accueille aujourd’hui les populations les plus vulnérables. Raison pour laquelle le CICR concentre le gros de ses efforts sur cette région, les personnes qui rentrent chez elles arrivant la plupart du temps les mains vides dans des endroits où les communautés qui les hébergent sont incapables de leur venir en aide.

D’après Martin Bissig, coordonnateur secours du CICR, « on s’attend à ce que des milliers de personnes retournent vivre dans leur villa ge d’ici fin 2006. Repartant de zéro, elles doivent reconstruire leur maison, débroussailler leurs champs, tout en s’efforçant de trouver leur nourriture quotidienne. »

Tant que ces régions seront accessibles, c’est-à-dire tout pendant la saison sèche, le CICR continuera à distribuer des semences et des vivres. Parallèlement, il suivra de près les progrès réalisés par ces populations sur la voie de l’autosuffisance.

 

 

  Informations supplémentaires :  

  Robin Waudo, CICR Monrovia, tél. : +231 6 528 089  

  ou sur notre site : www.cicr.org