Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Libéria : le CICR remet des dispensaires rénovés au ministère de la Santé

26-06-2009 Communiqué de presse 139/09

Monrovia (CICR) – Quatorze dispensaires rénovés par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) entre 2005 et 2008 seront remis au ministère de la Santé et des Affaires sociales du Libéria d’ici fin juin.

Ces dispensaires sont situés dans les comtés du Grand Kru et de Lofa et offrent des soins de santé de base à plus de 107 000 personnes.

Ces centres de soins avaient été endommagés pendant les 14 ans qu'a duré le conflit armé, qui a pris fin en 2003. Le CICR n'a pas seulement reconstruit les bâtiments, il a également fourni divers équipements, notamment de laboratoire, ainsi que des produits pharmaceutiques et d'autres articles médicaux. Il a également offert une formation au personnel médical et à plus de 280 sages-femmes traditionnelles.

« Ces deux dernières années, nous nous sommes principalement employés à renforcer les capacités des équipes sanitaires du comté afin qu'elles puissent fournir des soins de santé primaires de manière autonome avant la remise officielle des dispensaires », a expliqué le chef de la localité, Bjoakai Talawally, lors d’une cérémonie fin mai. « Nos gens et les collaborateurs du CICR se sont partagés la responsabilité de gérer les patients et les médicaments. Je tiens à exprimer mes remerciements au CICR pour tout le soutien qu'il nous a offert ».

Le CICR et le ministère de la Santé et des Affaires sociales ont prévu le transfert des dispensaires en deux étapes, afin d’assurer le maintien des services de santé. Au cours de la première étape, une partie des responsabilités, notamment la gestion, la supervision, la surveillance, la collecte de données et l'entretien, sera transférée aux équipes de santé et au personnel employé par le ministère de la Santé. La deuxième étape co ncerne l’ensemble du soutien financier – octroyé pour les achats de médicaments, les frais de fonctionnement et le paiement des salaires.

D’ici fin 2009, le CICR va remettre également ses programmes en matière de santé, de sécurité économique, d'approvisionnement en eau et d'assainissement entre les mains des autorités et des communautés concernées. La délégation du CICR au Libéria restera ouverte et continuera à diffuser le droit international humanitaire auprès de la police, des forces armées et dans les universités, ainsi qu’à soutenir les activités de la Croix-Rouge nationale du Libéria.

 
 
 

  Informations complémentaires :  

  Susannah Cernojevich, CICR Monrovia, tél. : +231 65 19 967 ou +231 77 55 65 33