Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Ouganda : vaste distribution de secours dans le nord du pays

07-02-2008 Communiqué de presse 08/23

Kampala (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a commencé à distribuer des secours à 72 000 familles vivant dans le nord de l’Ouganda.

Quelque 385 000 bénéficiaires – déplacés internes et personnes réinstallées dans les districts de Gulu, Amuru, Oyam, Kitgum et Pader – recevront ainsi des semences, des articles d’hygiène et du matériel scolaire. L’opération, qui ne durera pas moins d’un mois, sera menée à bien avec l’aide de plus d’une cinquantaine de volontaires de la Croix-Rouge de l’Ouganda.

Avant le début de la saison des pluies, toutes les familles auront reçu des houes et des semences d’arachide, en plus d’un assortiment de semences de haricot, de riz et de sésame. « Cette année, grâce à un accès élargi aux terres cultivables, les agriculteurs déplacés devraient être en mesure, si les conditions atmosphériques le permettent, de produire un excédent de récoltes qu’ils pourront commercialiser pour subvenir en partie aux besoins de leurs familles », explique Peter Schamberger, coordonnateur du CICR chargé de la sécurité économique en poste à Kampala.

Les familles recevront des assortiments de matériel scolaire constitués de cartables, règles, cahiers d’exercices, gommes, crayons et stylos. L’opération doit être soigneusement coordonnée, car le CICR ne dispose pas d’une capacité de stockage suffisante. La plupart du matériel arrivera au dernier moment de différentes régions d’Ouganda, ou de l’étranger. Le manque de certains articles pose une difficulté supplémentaire. « Nous avons eu de la peine à trouver, en Ouganda, les 140 000 crayons dont nous avions besoin pour cette opération, la crise politique que connaît le Kenya ayant conduit à une pénurie, précise Kim Johansen, coordonnateur logistique du CICR à Kampala. Nous sommes toutefois parvenus à nous les procurer juste à temps, grâce au travail efficace réalisé par nos logisti ciens. »

Selon les estimations, le conflit armé dans le nord de l’Ouganda a contraint plus de 1,7 million de personnes à quitter leur foyer et à se réfugier dans des camps pour personnes déplacées. La situation humanitaire s’est cependant sensiblement améliorée depuis la signature d’un accord de cessez-le-feu en août 2006. Et, tandis que les pourparlers de paix entre le gouvernement ougandais et l’Armée de résistance du Seigneur se poursuivent à Juba, toujours davantage de personnes rentrent chez elles.

Le CICR adapte ses activités à la nouvelle situation. Grâce à différents programmes d’assistance dans les domaines de l’approvisionnement en eau, de l’assainissement et de la santé, notamment, l’institution s’emploie à améliorer les conditions de vie de plus de 500 000 déplacés internes vivant dans des camps, ainsi que des personnes réinstallées dans leur région d’origine.

  Informations complémentaires :  

  Pascal Jequier, CICR Kampala, tél : +256 772 221 994 ou +256 41 341 605 / 6  

  Anna Schaaf, CICR Genève, tél : +41 79 217 32 17 ou +41 22 730 22 71