Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

États-Unis : liaison vidéo entre les détenus de Guantanamo et leurs familles

18-09-2009 Communiqué de presse 09/188

Washington/Genève (CICR) – Grâce à un programme mis en place par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et l'armée américaine, les détenus de la base navale de Guantanamo Bay peuvent maintenant communiquer avec leur famille par visioconférence.

Ce programme strictement humanitaire a été lancé le 17 septembre, et plus de 60 détenus se sont inscrits. Les appels durent une heure chacun et sont limités à la famille immédiate ou à d'autres parents proches. Les détenus et les membres de leur famille peuvent se voir sur un écran pendant toute la communication. Les conversations doivent se limiter strictement à des nouvelles familiales et personnelles, et sont surveillées par les autorités de Guantanamo.

« Bien que rien ne puisse remplacer le contact en face à face que permettent les visites, ce système de visioconférence offre aux détenus et à leurs familles un nouveau moyen de communiquer », explique Jens-Martin Mehler, le délégué du CICR responsable des visites à Guantanamo. « Partout où il visite des détenus, le CICR s'efforce de faire en sorte qu'ils puissent maintenir le contact avec leurs proches. »

Pour ces communications, les familles se rendent dans les bureaux du CICR ou de la Société nationale de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge de leur pays de résidence. « Le même système de liaison vidéo est en place depuis le début de l'année 2008 pour les familles des internés de la base militaire de Bagram, en Afghanistan, précise M. Mehler. Cependant, le programme de Guantanamo représente un plus grand défi technique et logistique car il reliera, à terme, près de 30 lieux situés dans plus d'une vingtaine de pays. »

Le CICR visite les détenus à Guantanamo depuis janvier 2002. Il leur donne – comme aux autres personnes privées de liberté qu'il visite à travers le monde – la possibilité de correspondre avec leur famille au moyen de messages Croix-Rouge. Depuis 2002, ce sont ainsi quelque 49 153 messages de ce type qui ont été échangés entre les détenus de Guantanamo et leur famille à l'étranger. Depuis avril 2008, en outre, ces détenus peuvent communiquer par téléphone avec leurs proches plusieurs fois par an, dans le cadre d'un programme facilité par le CICR.

 
 

  Informations complémentaires :  

  Bernard Barrett, CICR Washington, tél. : +1 202 587 4604 ou +1 202 361 1566  

  Simon Schorno, CICR Genève, tél. : +41 79 251 9302