Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Ghana : la Croix-Rouge vient en aide à dix mille personnes touchées par la violence armée dans le nord du pays

25-08-2010 Communiqué de presse 10/153

Abidjan (CICR) – Avec le soutien du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), la Croix-Rouge du Ghana a commencé aujourd'hui à distribuer des vivres à plus de dix mille personnes (2 000 familles) touchées par la violence armée qui a sévi en mars 2010 à Bawku, dans le nord du pays.

Chaque famille recevra 120 kg de maïs, 40 kg de haricots, 2 kg de sel et 40 litres d'huile de palme.

« L'économie des ménages repose sur la production agricole et le petit commerce, mais les mauvaises conditions de sécurité ont empêché les populations locales d’aller travailler dans leurs champs », explique Christian Bosson, coordonnateur du CICR chargé de la sécurité économique. « Les vivres permettront à ces familles de faire face à la situation et de se nourrir pendant les prochains mois. »

Les populations de la région souffrent des tensions opposant les membres des ethnies Kusasis et Mamprusis, qui occasionnent régulièrement des flambées de violence dans cette partie septentrionale du pays. Les derniers affrontements, qui se sont produits en mars et au début avril   2010, ont provoqué une forte baisse des activités économiques et agricoles. Les plus pauvres voient leurs revenus encore diminuer et font face à une pénurie alimentaire.

Présent au Ghana par l’intermédiaire de son bureau à Ouagadougou, le CICR s’emploie à renforcer la capacité de la Croix-Rouge du Ghana à répondre aux besoins des populations les plus vulnérables.

  Informations complémentaires :  

  Kelnor Panglungtshang, CICR Abidjan, tél. :+225 224 000 70 ou +225 09 399 404  

  Moussa Ouattara, CICR Ouagadougou, tél. : ++226 78 78 00 99