Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Iran : vingtième anniversaire du rapatriement des prisonniers de guerre

16-08-2010 Communiqué de presse 149/10

Téhéran (CICR) – À l’occasion du vingtième anniversaire du début du rapatriement des prisonniers iraniens après la fin de la guerre Iran-Irak (1980-1988), le 17 août 1990, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a été invité à participer à une cérémonie organisée par la Fondation iranienne des martyrs et l’Institut culturel Payam Azadegan.

Des représentants du CICR relateront à cette occasion quelques souvenirs de l’époque où ils visitaient des prisonniers de guerre iraniens en Irak.

« Entre octobre 1980 et juillet 1990, les délégués du CICR ont effectué 794 visites dans des camps de prisonniers de guerre iraniens en Irak », indique Andreas Wigger, chef de la Division de la protection du CICR à Genève. M. Wigger, qui a dirigé la délégation du CICR en Irak durant la guerre Iran-Irak, précise que le CICR a également contribué au rapatriement de milliers de prisonniers de guerre durant et après le conflit.

« Outre la commémoration du vingtième anniversaire du rapatriement, des organisations comme le CICR, qui a joué un rôle capital dans le retour des prisonniers iraniens, seront invitées à participer à la cérémonie », a déclaré Fariborz Khubnejad, membre du conseil d’administration de l’Institut culturel Payam Azadegan.

Une bande-annonce du documentaire de 52 minutes, produit par Payam Azadegan en coopération avec la Fondation des martyrs et le CICR, et mettant en scène d’anciens prisonniers iraniens ainsi que d’anciens délégués du CICR qui ont visité ces prisonniers en Irak durant la guerre, sera également diffusée à cette occasion.

À l’approche de la Journée internationale des personnes disparues (le 30 août), Pierre Ryter, chef de la mission du CICR en Iran, qui a visité les prisonniers iraniens en Irak au milieu des années 1980, dit qu’ « après plus de 20 ans, les familles des personnes portées disparues espèrent toujours savoir ce qu’il est advenu de leurs proches ».

En octobre 2008, l'Iran, l'Irak et le CICR ont signé un protocole d'accord visant à faire la lumière sur le sort des personnes portées disparues dans le cadre de la guerre Iran-Irak (1980-1988). Le CICR appuie pleinement les efforts menés par les autorités des deux pays pour atténuer la souffrance de milliers de familles iraniennes et irakiennes qui sont toujours dans l’attente de nouvelles de leurs proches disparus.

  Informations complémentaires :  

  John Strick van Linschoten, CICR Téhéran, tél. : +98 912 327 30 99 ou +98 21 22 64 58 21 - 4