Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Royaume-Uni : la Croix-Rouge lance une exposition de photos et un livre sur les personnes disparues durant les conflits dans les Balkans

07-07-2010 Communiqué de presse 125/10

Londres (CICR) – Quinze ans après les guerres en Croatie et en Bosnie, et dix ans après la fin du conflit au Kosovo, près de 15 000 personnes sont toujours portées disparues.

Leurs familles vivent aujourd'hui encore dans l'angoisse de ne pas savoir ce qu'il est advenu de leurs êtres chers. En partenariat avec la Croix-Rouge britannique, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) lance aujourd’hui une exposition de photos et un livre intitulés Missing Lives/Chroniques de vies disparues , qui décrivent les souffrances de ces familles à travers 15 témoignages.

  Missing Lives se propose de rendre hommage aux disparus et à leurs proches, tout en incitant les gouvernements à redoubler d'efforts pour convaincre les autorités des Balkans d'assumer leur responsabilité de rechercher les personnes encore portées disparues.

« Il est inadmissible que des milliers de personnes soient condamnées à vivre dans l’incertitude quant au sort de leurs proches, déclare Paul-Henri Arni, coordonnateur du projet du CICR, en poste dans les Balkans. Les gouvernements de la région doivent continuer de rechercher, dans leurs archives de guerres, des informations permettant de retrouver les restes des disparus afin de les restituer à leurs proches. Élucider d'autres cas de disparition contribuerait incontestablement à promouvoir la réconciliation et la stabilité dans les Balkans. »

Cette exposition de photos en plein air et ce livre poignants dévoilent le travail du photographe britannique Nick Danziger, lauréat du World Press Photo 2004, et du talentueux écrivain canadien Rory MacLean. Ouverte au public dès demain, l'exposition se tiendra à Londres sur le Riverside Walkway (South Bank), à côté de l'Oxo Tower, jusqu'au 25 juillet. Elle sera ensuite présentée dans 10 autres villes dans les Balkans, en Europe occidentale et en Amérique du Nord.

« Lors de conflits armés, des personnes disparaissent dans des circonstances très diverses », explique Nev Jefferies, chef des services internationaux de recherches et d'échange de messages de la Croix-Rouge britannique. « Des civils peuvent être enlevés et emprisonnés, des soldats et des combattants peuvent être tués et leurs corps enterrés, sans laisser de traces. Des hommes, des femmes et des enfants peuvent être séparés de leurs familles alors qu'ils fuient les combats. La Croix-Rouge s'emploie, dans le monde entier, à rétablir le contact entre les membres de familles dispersées et à faire la lumière sur le sort des personnes portées disparues. »

En Serbie, en Bosnie-Herzégovine et dans les pays voisins touchés par les conflits qui ont fait rage dans les années 90, le CICR continue d'apporter son soutien aux familles de près de 15 000 personnes toujours portées disparues par suite des hostilités. En outre, il recueille des informations sur les disparus et met en place des mécanismes, en coopération avec les autorités, pour obtenir davantage de renseignements et les transmettre aux familles concernées.

 
 

  Informations complémentaires :  

  Christian Cardon, CICR Genève, tél. : +41 22 730 24 26 ou +41 79 251 93 02  

  Angela Hoyt, CICR Londres, tél. : +44 77 10 733 148  

  Simone Bresi-Ando, Croix-Rouge britannique Londres, tél. : +44 (0) 2078777045  

En 2009, le CICR a collecté 253 764 messages Croix-Rouge et en a distribué 254 960 , avec un soutien important des Sociétés nationales, permettant ainsi aux membres de familles dispersées à la suite de conflits armés, de troubles ou de tensions d'échanger des nouvelles.
 

  Voir également :  

 

Missing Lives/Chroniques de vies disparues – livre et exposition de photos

    Missing Lives/Chroniques de vies disparues – exposition de photos

    Commander la publication Missing Lives/Chroniques de vies disparues

    Page sur Facebook

    Galerie de photos sur Facebook

    Événement sur Facebook