Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Iran/Irak : redoubler d’efforts pour élucider le sort des personnes disparues durant la guerre de 1980-1988

11-01-2011 Communiqué de presse 11/05

Téhéran / Bagdad (CICR) - Des représentants de l'Iran et de l'Irak ont conclu une réunion de haut niveau qui s’est tenue à Téhéran sous les auspices du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) les 9 et 10 janvier.

Dans le cadre de la Commission tripartite (Iran, Irak et CICR), ils ont élucidé le sort de personnes portées disparues, se sont mis d’accord sur le transfert de dépouilles mortelles, et se sont engagés à accélérer les activités conjointes de recherche de personnes disparues en relation avec la guerre Iran-Irak (1980-1988).

« Les familles de dizaines de milliers de personnes portées disparues durant la guerre Iran-Irak ne savent toujours pas ce qu’il est advenu de leurs proches », a déclaré Eric Marclay, principal chef adjoint des opérations du CICR pour le Proche et Moyen-Orient. « Nous avons déjà réussi, lors des réunions précédentes, à déterminer le sort de centaines de personnes portées disparues, à apporter des secours à leurs proches, et nous nous apprêtons maintenant à faciliter le rapatriement d’autres dépouilles dans les prochaines semaines. » Ce processus a été mis en place pour aborder la question des personnes disparues en relation avec la guerre Iran-Irak (1980-1988) dans le cadre du mémorandum d'accord conclu en 2008 par l'Iran, l'Irak et le CICR.

« En sa qualité d'intermédiaire neutre, le CICR apporte son soutien aux efforts déployés par les autorités iraniennes et irakiennes pour élucider le sort des personnes disparues et informer les familles », a déclaré M. Marclay. Le CICR facilite le rapatriement de restes humains entre les deux pays, assure la formation des professionnels de la médecine légale et l’acheminement d'équipements spécialisés aux laboratoires médico-légaux en Iran et en Irak.

« Les discussions ont été constructives et ont donné des résultats concrets », a déclaré M. Marclay. « Le CICR se félicite de l'eng agement et de la détermination des autorités de part et d’autre pour résoudre ce problème humanitaire. Nous restons fermement résolus à les aider. »

  Informations complémentaires :  

  John Strick van Linschoten, CICR Téhéran, tél. : +98 21 88 78 67 23 ou +98 912 327 30 99  

  Layal Horanieh, CICR Irak, tél. : +962 777 399 614