Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Nigeria : le droit international humanitaire à l’honneur en Afrique de l’Ouest

21-02-2012 Communiqué de presse 12/34

Abuja (CICR) – Le dixième séminaire annuel sur le droit international humanitaire a ouvert à Abuja aujourd'hui.

Vingt-cinq experts gouvernementaux de 15 États membres de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont pris part au séminaire de trois jours, organisé conjointement par la Commission de la CEDEAO et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

« Nos dix années de coopération avec le CICR ont permis au droit international humanitaire de s’ancrer dans la région », a déclaré Adrienne Diop, commissaire de la CEDEAO chargée du développement humain et des questions de genre. « Notre coopération repose sur notre engagement en faveur de la sécurité et de la protection de toutes les personnes dans l'espace de la CEDEAO. Il est clair que le respect du droit de la guerre est primordial pour garantir la sécurité et la protection de tous les Africains de l'Ouest, conformément aux objectifs de la CEDEAO. »

Le séminaire explore des thèmes liés au développement du droit international humanitaire et permet aux États membres de la CEDEAO de mettre en commun leurs expériences en matière d'incorporation des dispositions de divers instruments de cette branche du droit dans la législation nationale. Les participants entendront aussi des exposés sur des questions relatives à l'accès aux soins de santé et la protection du personnel médical dans les conflits armés et autres situations de violence.

Le séminaire a été officiellement inauguré par Mohammed Bello Adoke, procureur général et ministre de la Justice du Nigeria.

« Les civils de la région ont souffert de conflits armés par le passé et ils continuent toujours d'être en proie à des flambées de violence », a déclaré Zoran Jovanovic, chef de la délégation du CICR au Nigeria. « Il est donc capital que les États membres de la CEDEAO incluent, à titre prioritaire, les dispositions du droit international humanitaire et d'autres instruments pertinents dans leur législation nationale. Le CICR est prêt à soutenir les États Membres dans ce travail »

Informations complémentaires :
Sunny Ugoh, CEDEAO, tél. : +234 9 314 76 41 or +234 803 659 12 65
Rafiullah Qureshi, CICR Abuja, tél. : +234 9 461 96 13 ou +234 703 595 41 68