Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Éthiopie : le président du CICR rencontre les autorités éthiopiennes et des dirigeants de l'Union africaine

13-12-2013 Communiqué de presse

Addis-Abeba (CICR) – La visite du président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Peter Maurer, à Addis-Abeba, s’achève aujourd’hui. Au cours de celle-ci, le président du CICR s’est entretenu avec des dirigeants éthiopiens et de hauts fonctionnaires de l’Union africaine (UA). Il s’agit de sa deuxième visite en Éthiopie et au siège de l’UA depuis son entrée en fonction en juillet 2012.

M. Maurer a rencontré le président nouvellement élu de l’Éthiopie, Mulatu Teshome, qui est également membre bienfaiteur de la Croix-Rouge éthiopienne, avant de s’entretenir avec les dirigeants de la Croix-Rouge éthiopienne sur les moyens d’intensifier les activités humanitaires et de renforcer la collaboration entre le CICR et la Société nationale.

Le 13 décembre, M. Maurer s’est adressé aux 15 membres du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine et a eu un entretien avec la Commissaire aux affaires politiques et humanitaires de l’institution, ainsi qu’avec le groupe des ambassadeurs non africains accrédités auprès de celle-ci. M. Maurer a également rencontré des fonctionnaires du Bureau des Nations Unies auprès de l’Union africaine.

« Trouver un équilibre entre l’action humanitaire neutre, impartiale et indépendante du CICR et l’agenda du développement durable, qui est crucial pour l’Union africaine, n’est pas chose aisée, explique M. Maurer. Le CICR a besoin du soutien politique du Conseil de paix et de sécurité pour pouvoir mener une action humanitaire impartiale et indépendante sur le continent. »

M. Maurer a aussi demandé au Conseil de paix et de sécurité de condamner fermement les attaques contre les travailleurs humanitaires et d’appliquer le droit international. Le Conseil devrait également, a-t-il dit, faire appliquer des règles relatives à la détention partout où sont menées des opérations de soutien à la paix sous l’égide de l’Union africaine.

La sphère de coopération entre le CICR et l’Union africaine s’est considérablement élargie ces dernières années. Le CICR met ainsi à disposition de l’UA les compétences qui sont les siennes dans divers domaines intéressant les deux institutions, parmi lesquels l’accès aux soins et la protection des personnels de santé et des structures médicales, la violence sexuelle, la protection et l’assistance à apporter aux personnes déplacées ou réfugiées et aux migrants, les opérations de soutien à la paix, la contamination par des engins non explosés et des armes abandonnées, la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel et le Traité sur le commerce des armes.

Les opérations humanitaires en Afrique représentent une très grande part du budget terrain du CICR pour 2014 (plus de 43 %). Sur les 15 opérations les plus importantes que conduira l’institution l’année prochaine, sept auront lieu dans des pays africains (République démocratique du Congo, Somalie, Soudan du Sud, Mali, Soudan, République centrafricaine et Libye). Comptant 30 délégations et autres bureaux sur le continent, le CICR est présent en Éthiopie depuis 1977.
 

Informations complémentaires :
Desalegn Tadesse et Zewdu Ayalew, CICR Addis-Abeba, tél. : +251 116 47 83 20