Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Arabie saoudite : le président du CICR en faveur d’une plus grande coopération humanitaire

09-07-2014 Communiqué de presse 14/119

Genève / Koweït (CICR) – Le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Peter Maurer, vient d’achever une visite de deux jours dans le Royaume d’Arabie saoudite. Il a rencontré le vice-gardien des deux lieux saints, le prince héritier Salman bin Abdulaziz al-Saoud, le vice-ministre des Affaires étrangères, le prince Abdulaziz bin Abdallah bin Abdulaziz al-Saoud, et le sous-secrétaire de l’Intérieur, Dr. Ahmed bin Mohammed al-Salem. C’était la première visite de M. Maurer en Arabie saoudite depuis son entrée en fonction en 2012.

« Nos entretiens ont avant tout porté sur l’escalade de la violence au Moyen-Orient, notamment en Syrie, en Irak, au Yémen ainsi qu’en Israël et dans les territoires palestiniens occupés. Nous avons discuté de la réponse humanitaire du CICR et des efforts qu’il déploie pour faire plus largement respecter les principes humanitaires pendant un conflit armé, avec le soutien de gouvernements comme celui de l’Arabie saoudite, a indiqué le président du CICR. Il y a beaucoup de points de convergence entre les fondements de l’islam et le droit international humanitaire, et c’est là un terrain que nous entendons continuer à explorer conjointement, grâce à la recherche, à la sensibilisation et au dialogue. »

M. Maurer s’est également entretenu avec le président du Croissant-Rouge de l’Arabie saoudite, le prince Faisal bin Abdullah al-Saoud. « Il existe un vaste potentiel pour intensifier les relations entre le CICR et le Croissant-Rouge de l’Arabie saoudite, a-t-il ajouté. Nous souhaitons collaborer plus étroitement dans des domaines tels que la fourniture des soins de santé dans les situations de conflit, et mettre en commun nos ressources pour être mieux à même de faire face aux crises humanitaires partout sur la planète. »

M. Maurer s’est en outre penché, avec le secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), M. Iyad Amin Madani, sur les défis humanitaires auxquels est confrontée la population mondiale, au Moyen-Orient, en particulier. Les deux hommes ont échangé des points de vue sur le rôle positif que l’OCI pourrait jouer en facilitant le travail des organisations humanitaires.

À l’heure actuelle, le CICR s’emploie activement à fournir des services humanitaires dans des conflits majeurs comme ceux qui se déroulent en Syrie, en Irak, en Afghanistan, au Soudan du Sud, au Yémen, en République centrafricaine et en République démocratique du Congo. L’institution œuvre pour la protection des civils, des blessés, des personnels et des structures de santé ainsi que des personnes détenues dans le cadre d’un conflit.

Informations complémentaires :
Yehia Khalil, CICR Koweït, tél. : +965 253 22 062 ou + 965 99 70 67 18
Nada Doumani, CICR Genève, tél. : +41 22 730 37 23 ou +41 79 4473726