Soudan du Sud : le CICR appelle au respect des travailleurs humanitaires

07-08-2014 Communiqué de presse 14/138

Juba/Genève (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est choqué et consterné par les rapports faisant état de la mort d'au moins six travailleurs humanitaires de diverses organisations non gouvernementales dans le comté de Maban, Soudan du Sud, depuis le 4 août.

« Il faut cesser de prendre les travailleurs humanitaires pour cible à Bunj, capitale du comté. L’environnement doit permettre à l'action humanitaire de se déployer pour qu’une assistance puisse être apportée à quelque 120 000 réfugiés dans la région », déclare Franz Rauchenstein, chef de la délégation du CICR au Soudan du Sud. « Si l'accès est entravé par l’insécurité, les travailleurs humanitaires ne pourront fournir ni services essentiels ni secours à des milliers de personnes qui ont peu voire pas d'eau potable, de vivres ou de services médicaux de base. »

Le CICR rappelle à ceux qui participent aux combats que tous les civils, y compris les travailleurs humanitaires, doivent être respectés et protégés. Dans le comté de Maban, le CICR a vacciné le bétail, distribué des semences et cherche à rétablir le contact entre membres de familles dispersées par le conflit.

Informations complémentaires :
Pawel Krzysiek, CICR Juba, tél. : +211 912 360 038
Jean-Yves Clémenzo, CICR Genève, tél. : +41 22 730 22 71 ou +41 79 217 32 17