Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Soudan du Sud : l’insécurité alimentaire alarmante oblige à accroître le budget

10-09-2014 Communiqué de presse 14/158

Genève/Juba (CICR) – La situation humanitaire reste désastreuse au Soudan du Sud : taux de malnutrition élevés, déplacement prolongé et structures de santé mises à mal. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) demande donc aux donateurs une rallonge budgétaire de 18 millions de francs suisses (environ 19 millions de dollars) pour renforcer sa capacité à répondre aux besoins immenses du pays.

État de l'Unité. Les membres d'une famille rentrent à la maison en transportant des sacs de nourriture et de semences largués par le CICR. CC-BY-NC-ND/CICR/Pawel Krzysiek

 

« Malgré les autres crises qui sévissent aujourd’hui dans le monde, il ne faut pas oublier des tragédies moins médiatisées, comme celle du Soudan du Sud », déclare Eric Marclay, chef des opérations du CICR pour l'Afrique de l'Est.

Des centaines de milliers de personnes ont été déplacées, elles vivent toujours dans des camps ou des hébergements provisoires, certaines d’entre elles dispersées dans des zones reculées, loin de tout service. « Le déplacement a perturbé jusqu’à leur capacité de survie, précise M. Marclay. Les habitants n'ont pas pu ensemencer leurs champs. Ils ont perdu leur bétail. Ils manquent de matériel de pêche, de semences et d’outils. »

Dans plusieurs régions du pays, la malnutrition est généralisée, en particulier chez les enfants. Comme la saison des pluies durera jusqu'à la fin de l'année, et vu la précarité de la situation de sécurité, les vivres doivent être acheminés par air. « Il est capital de continuer à aider la population et d'avoir une réponse ferme et immédiate de la communauté des donateurs », explique M. Marclay.

Ce financement additionnel portera le budget annuel du CICR pour le Soudan du Sud – qui est déjà la deuxième plus vaste opération de l’institution, après la Syrie – à 130 millions de francs suisses (environ 139 millions de dollars). Les fonds serviront principalement à nourrir 150 000 personnes jusqu'à la fin de l'année. Depuis la mi-décembre, des vivres ont été distribués à plus de 500 000 personnes dans plusieurs États du Soudan du Sud.

Informations complémentaires :
Pawel Krzysiek, CICR Juba, tél. : +211 912 36 00 38
Jean-Yves Clémenzo, CICR Genève tél. : +41 22 730 22 71 ou +41 79 244 32 17

 

Une infirmière du CICR soigne un enfant dans un centre de santé à Kodok, dans l'État du Haut Nil. CC-BY-NC-ND/CICR/Pawel Krzysiek