Jordanie : renforcement de l’assistance aux réfugiés syriens

18-05-2014 Point sur les activités

Tandis que le conflit syrien ne montre aucun signe de répit, la crise des réfugiés se poursuit dans la région. Quelque 400 Syriens franchissent presque chaque jour la frontière pour se rendre en Jordanie, et ce nombre grimpe à quelques milliers lorsque les combats s’intensifient. On compte actuellement près de 600 000 réfugiés syriens en Jordanie.

 
Des réfugiés syriens qui viennent d'arriver dans un lieu de transit le long de la frontière nord-est. CC BY-NC-ND / ICRC / D. Revol

 

Point d'accueil de Bustana. Le CICR distribue des couvertures et des articles d'ygiiène aux réfugiés syriens. 

Point d'accueil de Bustana. Le CICR distribue des couvertures et des articles d'ygiiène aux réfugiés syriens.
/ CC BY-NC-ND / ICRC / D. Revol

Environ 80 % des Syriens qui ont fui en Jordanie vivent en dehors des camps de réfugiés, dans des communautés d’accueil, mettant ainsi à forte contribution les structures locales d’éducation et de santé, les réseaux de distribution de l’eau et de l’électricité ainsi que d’autres infrastructures.

Conjointement avec le Croissant-Rouge jordanien, le CICR fournit un soutien en espèces à des ménages syriens dans le nord de la Jordanie pour les aider à subvenir à leurs besoins essentiels.

« Pour la plupart des réfugiés qui vivent dans des communautés d’accueil, le principal défi consiste à couvrir les frais de subsistance, comme le logement, la nourriture et les soins de santé », explique Catherine Gendre, chef de la délégation du CICR en Jordanie. « Les réfugiés qui ont quitté leur pays il y a plusieurs années ont depuis longtemps épuisé leurs économies et leurs ressources. »

La majorité des réfugiés syriens entrent en Jordanie par la frontière située au nord-est du pays. Ils se retrouvent, avec peu ou pas d’effets personnels, dans un désert hostile, loin de tout service urbain. Une fois en Jordanie, ils sont hébergés dans un premier temps dans l’un des six centres de transit temporaires soutenus par le CICR, où leurs besoins vitaux sont pris en charge.

Les gardes-frontières aident les réfugiés syriens qui arrivent dans ces centres situés le long de la frontière et auxquels le CICR fournit des abris, de l’eau, des générateurs et des articles médicaux essentiels.


De janvier à avril, le CICR a :

 

  • distribué trois repas par jour (157 000 au total) ainsi que 325 000 biscuits à 37 000 réfugiés syriens ayant séjourné deux à trois jours dans trois centres de transit. Par ailleurs, 25 700 bouteilles d’eau ainsi que 74 000 briques de jus de fruit ont été distribuées dans deux centres ;
  • fourni 2 200 couvertures et 2 000 articles d’hygiène à quelque 4 200 réfugiés syriens ayant franchi la frontière nord-est de la Jordanie ;
  • fourni une aide en espèces à 2 000 réfugiés syriens vivant au sein de communautés d’accueil dans le gouvernorat de Mafraq (nord du pays), dans le cadre d’un programme mis en œuvre conjointement avec le Croissant-Rouge jordanien ;
  • installé 15 abris préfabriqués, sept blocs sanitaires préfabriqués avec 12 toilettes chacun, 17 tentes d’une superficie de 45 m2, cinq chauffe-eau solaires, quatre pompes à eau, cinq fosses septiques métalliques de grande capacité, 850 mètres de conduites d’eau, 10 grands conteneurs métalliques et 30 conteneurs mobiles en PVC pour les déchets solides dans les six centres de transit situés le long de la frontière nord-est de la Jordanie et dans le centre d’enregistrement de Raba’a Al Sarhan (gouvernorat de Mafraq) ;
First aid training conducted by the ICRC for Jordan Red Crescent Society staff and volunteers. 

First aid training conducted by the ICRC for Jordan Red Crescent Society staff and volunteers.
/ CC BY-NC-ND / ICRC / A. Sari

  • aidé quelque 11 650 réfugiés syriens dans le camp de Zaatari à garder le contact avec d’autres membres de leur famille en Syrie et ailleurs, en leur permettant de passer des appels téléphoniques internationaux. Le CICR a également contribué à réunir une fille syrienne de 14 ans avec sa famille en Égypte ;
  • distribué des médicaments et du matériel médical aux hôpitaux publics de Mafraq et de Ruwaished pour leur permettre de faire face aux besoins croissants en soins de santé primaires des réfugiés syriens arrivant en Jordanie ;
  • fourni aux Services médicaux royaux de Jordanie du matériel de pansement, des équipements médicaux, des médicaments et d’autres articles médicaux pour soigner les réfugiés syriens arrivant en Jordanie ;
  • organisé quatre séances de formation aux premiers secours pour 123 employés et volontaires du Croissant-Rouge jordanien, ainsi qu’une formation aux premiers secours pour 29 réfugiés syriens dans le camp de Zaatari ;
  • organisé un séminaire sur la chirurgie de guerre à l’hôpital universitaire du roi Abdallah, à Irbid (nord du pays), pour quelque 55 médecins jordaniens et syriens intervenant dans la prise en charge des victimes du conflit actuel en Syrie.

Informations complémentaires :
Hala Shamlawi, CICR Amman, tél. : +962 777 398 794
Hicham Hassan, CICR Genève, tél. : +41 79 447 37 26