Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Zimbabwe : activités du CICR en 2007

15-02-2008 Point sur les activités

La délégation régionale du CICR, qui couvre le Botswana, le Malawi, le Mozambique, la Namibie, la Zambie et le Zimbabwe, s’emploie essentiellement à faire plus largement connaître le droit international humanitaire (DIH), à porter assistance aux communautés rurales vulnérables, à visiter les détenus et à rétablir le contact entre les membres de familles dispersées. Elle travaille en étroite coopération avec les Sociétés nationales de la Croix-Rouge de la région.

En 2007, le CICR a poursuivi ses efforts visant à atténuer les épreuves et les problèmes croissants auxquels doivent faire face les populations vivant dans des zones rurales reculées du Zimbabwe, notamment en aidant les autorités à leur fournir des soins de santé ainsi que des services d’approvisionnement en eau et d’assainissement.

La délégation régionale a déployé les activités suivantes :

  Rétablissement des liens familiaux – la délégation a :  

  • réuni 21 enfants et 4 adultes vulnérables se trouvant dans des camps de réfugiés situés en Zambie à leurs familles en Angola, au Burundi et en République démocratique du Congo ;

  • récolté plus de 8 000 et distribué environ 6 500 messages Croix-Rouge, qui ont permis à des membres de familles dispersées d’échanger des nouvelles.

  Visites de détenus – le CICR a :  

  • visité 127 détenus en Namibie, 16 au Botswana, et 2 en Zambie ;

  • avec le concours des Sociétés de la Croix-Rouge de Namibie et du Botswana, pris les dispositions nécessaires pour que 600 personnes rendent visite à des proches détenus dans diverses prisons de Namibie, que 32 personnes aillent depuis la bande de Caprivi (Namibie) rendre visite à des proches détenus dans le centre pour immigrants illégaux de Francistown (Botswana), et que 128 autres personnes rendent visite à de s proches dans le camp de réfugiés de Dukwi (Botswana).

  Santé – le CICR a :  

  • distribué des médicaments antipaludiques, des antibiotiques et autres médicaments, ainsi que divers articles médicaux et 30 000 moustiquaires, à 16 établissements de soins de santé de districts ruraux du Zimbabwe;

  • financé la formation reçue par 122 infirmiers et infirmières en matière de prévention et de traitement du paludisme et de gestion intégrée des maladies de l’enfance ;

  • fourni un appui logistique, dans trois districts isolés, au personnel médical du ministère de la Santé procédant à des vaccinations.

  Eau et assainissement – le CICR a :  

  • fait don d’équipement pour le traitement de l’eau à la Zimbabwe National Water Authority afin d’améliorer l’approvisionnement en eau des habitants de la région de Harare, y compris la qualité de l’eau distribuée ;

  • fait don de pièces détachées qui ont servi à procéder à la réparation et à améliorer le fonctionnement de plus de 300 pompes manuelles des zones rurales du Zimbabwe ;

  • amélioré le fonctionnement de 5 pompes manuelles dans des dispensaires de zones isolées ;

  • creusé et équipé de pompes manuelles 8 forages d’eau dans des zones isolées ;

  • construit 10 incinérateurs et aménagé une décharge dans des centres de soins de santé, afin d’y améliorer le système d’assainissement et la gestion des déchets médicaux.

     

  Communication  

Dans le cadre de son mandat consistant à promouvoir le droit international humanitaire et à encourager les efforts visant à en intégrer les dispositions dans la législation nationale et l’instruction militaire, le CICR a conduit des sessions d’ateliers sur la mise en œuvre du DIH, organisées conjointement avec le ministère de la Défense du Zimbabwe.

Il a aussi organisé un cours sur le DIH à l’intention de futurs administrateurs publics au National Institute for Public Administration (NIPA) de Zambie, à Lusaka, et présenté un exposé à un atelier organisé par le Southern Africa Development Community’s Regional Peacekeeping Training Centre (Centre régional de formation au maintien de la paix de la Communauté de développement de l’Afrique australe).

La délégation a enseigné l’essentiel du DIH à 136 officiers de l'armée nationale et de la force aérienne du Zimbabwe, et a dispensé un cours de DIH à 16 conseillers juridiques du ministère de la Défense de ce pays.

Elle a organisé un atelier sur les droits de l’homme et le droit humanitaire à l’intention de 25 membres du personnel pénitentiaire en Namibie et a tenu une séance d’information sur le CICR et ses opérations pour 52 agents de police zimbabwéens.

Dans le cadre de ses efforts visant à faire mieux connaître le droit international humanitaire dans les universités et parmi les jeunes, le CICR a organisé un concours national de plaidoiries en DIH, dont l’équipe gagnante, celle de l’Université du Zimbabwe, a aussi gagné le concours panafricain du même type. Ses délégués ont en outre donné sept conférences sur le CICR, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et les principes essentiels du DIH, devant plus de 1 800 jeunes dans des camps de jeunesse du Zimbabwe rural.

  Coopération  

Le CICR soutient l’ac tion des Sociétés nationales de la Croix-Rouge, surtout dans les domaines de la promotion du DIH et de la connaissance du Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, d’une part, et de la préparation aux situations d’urgence, d’autre part. À cet égard, il a :

  • dispensé une formation à 200 employés et volontaires de Sociétés nationales de l’ensemble de la région ;

  • présenté les principes guidant l’action du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, ainsi que les règles essentielles du DIH, à 60 volontaires de la Croix-Rouge du Botswana et 30 directeurs d’école et enseignants ;

  • dispensé une information sur le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge aux jeunes volontaires membres des clubs scolaires de la Croix-Rouge au Malawi ;

  • expliqué les techniques de diffusion aux volontaires chargés de liaison de district au Malawi ;

  • soutenu, en prenant les dispositions nécessaires, la participation de six conseillers juridiques faisant partie du personnel national à une réunion des conseillers juridiques qui s’est tenue à Genève ;

  • fait un don permettant à la Croix-Rouge du Zimbabwe de fournir des articles ménagers essentiels à 3 000 victimes d’inondations dans ce pays.