Des voitures de la Croix-Rouge sont vues lors de l'évacuation d'Ukrainiens avec un handicap vers la Moldavie, à partir d'Odessa, en Ukraine, le 14 mai 2022. Photo par STR/NurPhoto

Aperçu des activités du CICR en République de Moldova - de février à août 2022

Article 06 septembre 2022 République de Moldova

Entre février et août 2022, plus de 573 000 personnes ont fui l'Ukraine en passant par la République de Moldova. À ce jour, 90 000 s'y trouvent encore. Comme ils sont partis rapidement, souvent sans leurs effets personnels, beaucoup vivent dans des conditions difficiles et n'ont parfois pas les moyens d'acheter de la nourriture et d'autres articles de première nécessité ni de se faire soigner.

Le CICR a été présent en République de Moldova lors de tensions qui ont eu lieu en 1991 1992 pour suivre l'évolution de la situation. En 2022, il a décidé d'y installer une délégation à part entière afin de répondre aux besoins humanitaires engendrés par la crise en Ukraine. La délégation s'attache avant tout à promouvoir le respect du droit international humanitaire (DIH) et à réduire les risques de protection qui découlent de la crise ukrainienne.

La délégation aide également à s'assurer que les personnes qui fuient l'Ukraine disposent d'un accès continu aux soins médicaux et fournit des services de rétablissement des liens familiaux en coopération avec la Société de la Croix Rouge de Moldova.

Activités du CICR en République de Moldova

Le CICR :

► offre, avec le soutien des partenaires du Mouvement, une réinstallation temporaire et sûre en République de Moldova adaptée aux besoins médicaux de ceux qui sont dans l'impossibilité de partir en raison de leur état de santé ;

► fournit également un soutien financier et matériel à un hôpital de Chisinau vers lequel les bénéficiaires du CICR sont transférés afin de pouvoir accéder à différents soins médicaux jusqu'à leur départ ;

► offre un appui aux personnes qui souhaitent se réinstaller dans des pays tiers (de leur choix) en collaboration avec des intervenants moldoves qui gèrent des programmes de transfert ;

► aide à renforcer les capacités de la Société de la Croix Rouge de Moldova et facilite des activités de formation sur des sujets comme le rétablissement des liens familiaux, les premiers secours, le droit international humanitaire et d'autres branches du droit, et les compétences en matière de communication.

En collaboration avec la Société de la Croix Rouge de Moldova

Le CICR :

► fournit une aide financière en espèces, des bons, de la nourriture et des produits d'hygiène aux personnes qui ont quitté l'Ukraine et à leurs familles d'accueil ;

► offre un soutien psychosocial aux personnes vulnérables qui fuient le conflit en Ukraine. Des séances de formation sont également organisées pour des volontaires de la Société nationale, des enseignants et des travailleurs sociaux sur les techniques de soutien psychosocial et sur les moyens de préserver leur propre santé. Ce sont eux qui, à leur tour, soutiennent les personnes affectées, en particulier les enfants ;

► relève les éventuelles violations du droit international humanitaire et les problèmes en matière de protection résultant de la crise actuelle en Ukraine afin d'en discuter de façon confidentielle avec les autorités ukrainiennes et russes ;

► s'efforce de recenser et d'atténuer les problèmes de protection et les risques auxquels les personnes qui ont fui l'Ukraine sont parfois confrontées pendant leur transit ou leur séjour en République de Moldova.