Irak : jusqu’à un million de personnes pourraient être forcées de quitter leur foyer à cause de l’intensification des combats

29 juillet 2016

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) estime que jusqu'à un million de personnes supplémentaires pourraient être forcées de fuir leur foyer en Irak ces prochaines semaines et ces prochains mois, ce qui posera un énorme problème humanitaire au pays. Alors que les combats s'intensifient dans plusieurs régions, notamment près de Mossoul, la deuxième ville d'Irak, le CICR demande des fonds supplémentaires à ses donateurs pour reconstituer ses stocks d'articles de secours.

Plus de dix millions de personnes ont déjà besoin d'assistance dans le pays. Les déplacés internes sont déjà plus de trois millions. Si la violence s'intensifie comme l'institution s'y attend, alors le nombre de déplacés pourrait monter en flèche.

« La situation est imprévisible, mais nous devons nous préparer au pire. Les combats risquent de s'intensifier, en particulier dans la région de Mossoul. Des centaines de milliers de personnes pourraient très bien devoir fuir ces prochaines semaines et ces prochains mois pour trouver refuge et assistance. Nous devons nous tenir prêts. », déclare Robert Mardini, directeur régional du CICR pour le Proche et Moyen-Orient.

Vendredi 29 juillet, le CICR demande une rallonge budgétaire de 17 millions de francs suisses (17,1 millions de dollars US/15,6 millions d'euros) pour son opération en Irak. Les fonds seront utilisés pour fournir de l'eau potable, des vivres, des fournitures médicales et d'autres formes de secours aux personnes prises dans les combats. Le CICR s'emploiera aussi à promouvoir le respect du droit international humanitaire auprès des parties au conflit et à visiter les personnes détenues. Cet argent permettra de plus à l'institution d'intensifier ses opérations dans tout le pays pour atteindre les personnes les plus vulnérables où et quand elles ont le plus besoin d'aide.

Informations complémentaires :
Ralph El Hage, CICR Amman, tél. : +962 778 454 382
Sarah Alzawqari, CICR Bagdad, tél. : +964 (0)790 191 6927
Krista Armstrong, CICR Genève, tél. : +41 79 447 37 26