De nouvelles maladies mortelles 70 ans plus tard, conséquences des bombes nucléaires

05 août 2015

 Soixante-dix ans après les bombardements atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki, les hôpitaux de la Croix-Rouge traitent encore des milliers de survivants et identifient de nouveaux liens entre l'exposition aux rayonnements et des maladies mortelles.

AVERTISSEMENT: Certaines images peuvent être choquantes.

Beaucoup des bombes nucléaires d'aujourd'hui sont dix fois plus puissants que celles larguées il y a 70 ans. Les destructions et souffrances qu’elles pourraient provoquer sont inimaginables.

La commémoration des 70 ans d’Hiroshima et Nagasaki intervient quelques mois après l'échec de la Conférence des Parties chargée d'examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires

 >>   Hiroshima et Nagasaki, 70 ans après - page spéciale

S'inscrire à la newsletter