Nigéria: répondre aux besoins des civils touchés par les conflits armés

24 novembre 2016
Nigéria:  répondre aux besoins des civils touchés par les conflits armés
À la périphérie de Maiduguri, le camp de Muna pour personnes déplacées. Distribution de nourriture par le CICR. CC BY-NC-ND / CICR / Mackenzie Knowles-Coursin

Le CICR a considérablement intensifié sa réponse humanitaire en faveur des civils touchés par la violence armée dans le nord-est du Nigéria.

En 2016, nous continuons à fournir de la nourriture, des abris et des articles de première nécessité aux personnes déplacées. Nous avons également facilité l'accès à l'eau potable et aux soins médicaux et aidons les familles séparées à reprendre contact avec leurs proches.

Nos principales actions au Nigéria entre janvier et octobre 2016

966 000 déplacés de retour chez eux ou autres personnes vulnérables ont reçu des rations alimentaires pour trois mois.
 282 000 personnes de retour chez elles après avoir dû fuir ont reçu des produits agricoles pour recommencer à cultiver les champs.
 422 000 personnes déplacées ont reçu des articles de première nécessité.
 40 000 bovins et 10 500 ovins appartenant à 5 570 fermiers ont été vaccinés.
 396 000 patients ont été soignés dans 16 centres de santé et 8 cliniques mobiles soutenus par le CICR.
 253 000 personnes déplacées, de retour chez elles ou résidentes ont eu accès à l'eau et la sanitation.
  21 952 détenus ont été visités en vue d'améliorer leurs conditions de vie.

 

Pour plus d'information sur notre travail au Nigéria, consultez le point complet sur nos activités (en anglais).

S'inscrire à la newsletter