République démocratique du Congo : faits essentiels 2015

14 mars 2016
République démocratique du Congo : faits essentiels 2015
Bunyatenge et Muhanga, territoire de Lubero (Nord-Kivu). Le CICR et la Croix-Rouge de la République démocratique du Congo distribuent des articles ménagers de première nécessité à 1 800 familles déplacées ou de retour chez elles. CC BY-NC-ND/ICRC/ MUHINDO, Musubao Kivauvwamo

Présent en République démocratique du Congo (RDC) depuis 1978, le CICR maintient une délégation à Kinshasa, des sous-délégations à Bukavu, Goma, Kisangani et Lubumbashi, ainsi que des bureaux à Manono, Uvira, Beni et Bunia.

Voici un aperçu du travail du CICR en RDC en 2015 :

744 enfants non accompagnés ont été réunis avec leurs familles (432 d'entre eux avaient été associés à des forces ou des groupes armés).

715 blessés de guerre (civils et combattants) ont été opérés par des équipes chirurgicales du CICR ou formées par le CICR.

1 055 personnes vivant avec un handicap ont bénéficié de services de réadaptation physique, dont 607 ont été appareillées.

4 200 personnes victimes de violences sexuelles ou ayant subi des traumatismes du fait du conflit dans les Kivu ont reçu un soutien psychosocial.

Food distribution

218 000 personnes ont reçu des semences ou des alevins pour la pisciculture, et 73 000 personnes ont reçu des vivres.

medical assistance

102 000 personnes déplacées ont reçu des articles ménagers de première nécessité (directement ou via un système de bons).

2 880 détenus ont reçu une aide alimentaire mensuelle.

223 000 personnes vivant en milieu rural ont eu accès à l'eau potable grâce à 17 systèmes d'approvisionnement remis en état de marche par le CICR.

6 900 membres des forces armées et de sécurité ainsi que d'autres porteurs d’armes ont été sensibilisés au droit international humanitaire.

 

Pour plus d'informations, consultez les faits et chiffres complets concernant la République démocratique du Congo.

République démocratique du Congo - faits essentiels en 2015