Aide aux déplacés au Soudan du Sud: faits et chiffres clés

11 décembre 2015

Des centaines de milliers de Sud-Soudanais manquent gravement de vivres et se trouvent dans une situation alimentaire préoccupante. Dans certaines régions, les combats ont empêché l'accès aux soins de santé. Pour beaucoup, les deux années écoulées ont rimé avec déplacement, et des milliers de personnes ont perdu le contact avec leurs proches. Le CICR et la Croix-Rouge du Soudan du Sud continuent de s'employer à répondre aux besoins les plus pressants et à renforcer la résilience des déplacés. Les photos et chiffres clés qui suivent donnent un aperçu de l'assistance qui a pu être apportée depuis le début de la crise en décembre 2013.

De décembre 2013 à fin novembre 2015, le CICR et la Croix-Rouge du Soudan du Sud ont :

Distribué plus de 1 600 000 food rations

Piste d'atterrissage de Leer (Soudan du Sud). Trois femmes trient du sorgho reçu du CICR. © Jacob Zocherman / CICR

Effectué près de 8 000 opérations chirurgicales

JWaat (État du Jonglei, Soudan du Sud). Une équipe chirurgicale mobile du CICR opère un blessé par arme qui a reçu une balle dans la jambe et a contracté une grave infection. © Jacob Zocherman / CICR

Facilité près de 30 000 appels téléphoniques entre des membres de familles dispersées par le conflit

Akobo (Soudan du Sud). Nyanchan Maluol Mot, 19 ans. © Giles Duley / CICR
Nyanchan est au téléphone avec sa sœur, qui se trouve dans un camp de déplacés à Juba et dont elle était sans nouvelles depuis 2013. Elle lui annonce qu'ils ont appris qu'un autre de leurs proches était à Juba et qu'ils espéraient pouvoir les mettre en contact pour qu'elle ne soit plus toute seule là-bas.