Soudan du Sud : des secours parviennent aux familles déplacées à Leer après des semaines de combats

29 juin 2018

Juba / Nairobi (CICR) – Après plusieurs semaines de combats qui avaient rendu impossible toute fourniture de secours humanitaires aux populations de la région de Leer, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) s'est finalement vu accorder un accès sûr pour pouvoir acheminer des vivres et du matériel pour abris destinés à plus de 8 000 familles.

« Notre objectif est de venir en aide à des milliers de familles installées à Leer et dans les environs. Beaucoup d'entre elles ont été contraintes de fuir leur foyer et de se déplacer – souvent à plusieurs reprises. Elles n'ont rien à manger, pas d'abri et sont privées des services les plus essentiels. Elles se retrouvent exposées à un risque élevé de maladies qui peuvent s'avérer fatales si elles ne sont pas traitées », explique Béatrice Oechsli, cheffe adjointe de la délégation du CICR à Juba.

La première distribution a eu lieu hier à Loth ; le but est d'atteindre 3 300 familles au cours des prochains jours. Sur place, l'équipe du CICR a trouvé des personnes installées dehors, sous des arbres, qui survivaient depuis plus de deux mois en mangeant des fruits sauvages et quelques poissons – rares vu le faible niveau d'eau des rivières.

« Certaines personnes ont pu emporter quelques affaires avec elles [lorsqu'elles ont fui], mais tout est en mauvais état, pratiquement inutilisable, indique un membre de la communauté. Depuis cinq ans, nous faisons un va-et-vient incessant dans la région au gré des combats. Chaque fois que nous nous déplaçons, tout ce que nous possédons est pillé ou détruit. »

La distribution effectuée cette semaine à Loth était la première du CICR dans la région depuis le mois de mars, lorsque ses équipes avaient fourni des semences et des outils agricoles après les pillages et les destructions qui avaient accompagné les affrontements. D'autres distributions de secours sont prévues dans les semaines à venir dans la ville de Leer, à Padeah et à Dablual.

Le CICR a pu évacuer par voie aérienne des personnes blessées lors des combats dans la région de Leer après s'être vu octroyer un accès sûr par les parties au conflit. La précarité des conditions de sécurité depuis l'éclatement des hostilités au début du mois d'avril avait cependant entravé jusque-là l'acheminement de secours.

« Ces distributions sont vitales, mais elles ne permettront pas aux familles de tenir jusqu'à la fin de la saison des pluies, indique Béatrice Oechsli. Il sera indispensable de fournir à ces communautés une assistance humanitaire continue afin qu'elles puissent subvenir à leurs besoins et qu'elles ne sombrent pas davantage dans la faim. »

Informations complémentaires ou demandes d'interview :
Erika Tovar, CICR Juba, etovargonzalez@icrc.org, tél. : +211 (0) 912 360 038
Crystal Wells, CICR Nairobi, cwells@icrc.org, tél. : +254 (0) 716 897 265