Soudan du Sud: nombre alarmant de personnes déplacées et affamées

17 août 2017
Soudan du Sud: nombre alarmant de personnes déplacées et affamées

Juba (CICR) – Le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est arrivé aujourd'hui au Soudan du Sud pour voir les effets dévastateurs de la violence qui fait rage dans le pays où des millions d'habitants risquent de mourir de faim.

Le nombre de personnes impliquées dans la violence au Soudan du Sud révèle le niveau de brutalité dont les civils font l'objet. Sur une population de 12 millions d'habitants, une personne sur trois est déplacée, et une sur deux n'a plus de quoi manger et a besoin d'une aide alimentaire.

«Le nombre de Sud-Soudanais déplacés et affamés est alarmant», déclare Peter Maurer, président du CICR. Cette escalade de la souffrance témoigne de l'effet cumulatif des méthodes de guerre qui sont utilisées depuis trois ans et demi et qui semblent viser à maximiser des situations déjà désespérées. La guerre ne devrait pas avoir un impact direct sur la vie de tant de civils».

De graves agressions physiques et sexuelles contre des civils, l'obstruction aux soins de santé, ainsi que d'autres abus continuent d'être signalés au Soudan du Sud. Les besoins médicaux s'amplifient au fur et à mesure que les combats s'intensifient. Le nombre de blessés pris en charge dans les hôpitaux soutenus par le CICR est beaucoup plus élevé cette année que durant la même période l'année dernière. Le CICR a procédé à plus de 500 évacuations médicales cette année, soit plus que durant toute l'année 2016.

Un nombre incalculable de familles sont déchirées par ce long conflit. Près de deux millions de personnes ont fui les frontières du Soudan du Sud, et deux millions d'autres sont déplacées dans leur propre pays. Le nombre de membres de familles dispersées par le conflit et réunies par le CICR a déjà plus que doublé cette année par rapport à 2016, s'élevant à une quarantaine, dont de nombreux enfants.

Au cours de sa visite au Soudan du Sud, le président Maurer rencontrera des responsables gouvernementaux de haut rang et se rendra sur les lieux où le CICR accomplit sa mission d'assistance (distribution de vivres, activités médicales et chirurgicales, ainsi qu'approvisionnement en eau) sur le terrain. Le président se rendra ensuite dans les camps de réfugiés d'Imvepi et de Rhino en Ouganda pour y rencontrer quelques réfugiés sud-soudanais et entendre de première main les problèmes auxquels ils sont confrontés. Le lundi 21 août, le président Maurer devrait rencontrer le président de l'Ouganda, Yoweri Museveni.

Notes à l'intention des médias:

1) Lundi 21 août à 9 heures : conférence de presse du président Maurer au bureau du CICR à Kampala, lPlot 8, John Babiiha Avenue, Lower Kololo.
2) Lundi 21 août à 10 heures : conférence de presse par Skype pour les correspondants intéressés ne se trouvant pas à Kampala. Inscription en ligne : https://conf.icrc.org/meet/jstraziuso/732TF92Cou par téléphone : +41227302579; Conference ID 768261.
3) Séquences vidéo et photos d'une récente distribution de vivres au Soudan du Sud : www.icrcnewsroom.org jeudi 17 aout. D'autres séquences vidéo et photos du président Maurer sur le terrain seront téléchargées lundi 21 août.

Informations complémentaires:

Jason Straziuso, CICR Nairobi, tél. : +254 733 622 026
Aurélie Lachant, CICR Genève, tél. : +41 79 244 6405

S'inscrire à la newsletter