Privatisation de la guerre

Depuis quelques années, les parties aux conflits armés engagent de plus en plus des entreprises militaires et de sécurité privées pour effectuer des tâches traditionnellement accomplies par les forces armées. La participation de ces entreprises aux opérations militaires ou à des activités connexes soulève des questions sur l'application du DIH.
Voir Plus

S'inscrire à la newsletter