Sénégal

La délégation régionale du CICR à Dakar protège et assiste les victimes des violences en Casamance et en Guinée-Bissau et visite des détenus. Nous soutenons les Sociétés de la Croix-Rouge, promouvons le droit international humanitaire auprès des porteurs d’armes et encourageons la mise en œuvre de ce droit.

Actualités
En chiffres

En 2016 :

  • 2 460
    personnes de retour dans leurs villages d’origine en Casamance ont reconstruit 262 maisons. Nous leur avons fourni les matériaux nécessaires pour la toiture (tôles, pointes et rôniers).
  • 750
    détenus ont été visités dans cinq lieux de détention en Casamance (Ziguinchor, Bignona, Kolda, Sédhiou et Oussouye).
  • 1 600
    personnes ont eu un accès facilité à l’eau potable grâce à la construction et à la réhabilitation de 15 puits villageois.
  • 33 000
    bovins, ovins et caprins, appartenant à 3 600 familles, ont été traités contre certaines pathologies animales majeures par les 6 auxiliaires vétérinaires soutenus par le CICR.
  • 200
    familles (soit 1 880 personnes) de retour dans leurs villages d’origine ont reçu 13 000 kg de semences de maïs, d’arachide, de niébé et de riz de qualité pour améliorer la production agricole.
  • 55
    familles déplacées à cause du conflit et vivant à Ziguinchor, ont bénéficié d’une aide pour se lancer dans des activités génératrices de revenus. Elles ont aussi suivi une formation technique en entreprenariat pour une meilleure gestion de leurs projets.