Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

États-Unis : le représentant spécial du CICR pour le Service international de recherches se rend à Washington D.C.

08-05-2006 Communiqué de presse

Le texte suivant est un communiqué de presse qui a été publié par la délégation du CICR à Washington le 8 mai 2006.

Le représentant spécial du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour le Service international de recherches (SIR), M. Toni Pfanner, se rend aujourd’hui à Washington pour rencontrer des représentants du gouvernement et du US Holocaust Memorial Museum afin de voir comment rendre les archives de l’époque nazie accessibles aux chercheurs.

Les archives du SIR contiennent des informations sur des civils détenus dans les camps de concentration et les camps de travail nazis ainsi que sur des personnes ayant fui leur foyer à cause de la Seconde Guerre mondiale. Le Service, établi à Bad Arolsen en Allemagne, est géré par le CICR en vertu d’un mandat qui lui a été conféré par les États. Les archives du SIR abritent plus de 50 millions de fichiers concernant plus de 17,5 millions de civils persécutés par les nazis.

M. Pfanner souligne la nécessité de rendre les archives accessibles aux chercheurs le plus rapidement possible.

« Le CICR appuie totalement l’ouverture rapide des archives à des fins de recherche. Les discussions ont duré trop longtemps et les mesures devant permettre d’ouvrir les archives doivent absolument être prises le mois prochain à Luxembourg ».

  Informations complémentaires :  

  Simon Schorno, CICR Washington, tél. : (202) 431 6906  

  Antonella Notari, CICR Genève, tél.: +41 79 217 32 80