Les mines antipersonnel: la résilience des survivants

02 avril 2015

Le CICR a envoyé cinq photographes dans cinq pays différents – Bosnie-Herzégovine, Irak, Laos, Mozambique et Nicaragua – avec la mission de témoigner du lourd tribut que paie la population aux mines et aux autres restes explosifs de guerre. Les images qu'ils ont ramenées racontent l'engagement exemplaire de tous ceux qui participent aux opérations de déminage, l'angoisse de la population, mais aussi la résilience dont font preuve les personnes ayant survécu à un accident dû à ces armes.

S'inscrire à la newsletter