Soudan du Sud : risque de grave pénurie alimentaire pour les milliers de personnes qui fuient les combats

09 mai 2015
Soudan du Sud : risque de grave pénurie alimentaire pour les milliers de personnes qui fuient les combats
Des personnes déplacées font la queue pour recevoir de la nourriture du CICR, après un largage d’assistance dans l’État de Leer, au Soudan du Sud. CC BY-NC-ND/CICR/Jacob Zocherman

Genève / Juba (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est extrêmement préoccupé par le sort des dizaines de milliers de personnes qui auraient fui les affrontements violents dans l'État de l'Unité (Soudan du Sud) ces derniers jours. La situation est d'autant plus inquiétante que plusieurs organisations humanitaires, dont le CICR, ont été forcées de retirer du personnel essentiel de la zone concernée à cause des combats en cours.

Le CICR appelle toutes les parties au conflit à épargner les civils et à faciliter le travail des organisations humanitaires et du personnel médical.

« Ces gens doivent se battre pour survivre. Ils vivent cachés dans la brousse dans des conditions épouvantables. La situation est vraiment alarmante », déclare Franz Rauchenstein, qui dirige la délégation du CICR au Soudan du Sud. La saison des pluies approchant, les communautés agricoles de l'État de l'Unité devraient ensemencer leurs champs dès maintenant pour espérer des récoltes correctes, mais les combats les en empêchent.

« La nourriture manque déjà et beaucoup de personnes sont dépendantes de l'aide alimentaire. Cette situation ne peut qu'empirer et pourtant, les acteurs humanitaires peinent à maintenir une présence dans les zones les plus durement touchées à cause de l'insécurité. Ce cercle vicieux laisse des milliers de personnes dans la plus grande vulnérabilité », ajoute M. Rauchenstein.

Les opérations militaires intenses qui se déroulent dans la région ont poussé le CICR à retirer temporairement, par mesure de précaution, ses collaborateurs internationaux de la ville de Leer (État de l'Unité).

L'institution s'emploie à promouvoir le respect du droit de la guerre dans le cadre du dialogue qu'elle entretient avec les parties au conflit. Elle rappelle avec insistance aux belligérants l'obligation qui leur incombe de protéger et respecter les civils, en particulier les femmes et les enfants.

Depuis que la crise actuelle a éclaté, en décembre 2013, le CICR distribue régulièrement des rations alimentaires aux habitants du comté de Leer. Il fournira des secours d'urgence aux familles nouvellement déplacées dès que les conditions le permettront.

 

Informations complémentaires :

Pawel Krzysiek, CICR Juba, tél. : +211 912 360 038 ou +211 923 158 196 ; compte Twitter : @pawelkrzysiek
Céline Buvelot Corthésy, CICR Genève, tél. : +41 22 730 30 84 ou +41 79 574 28 89