Érythrée

En Érythrée, le CICR s’efforce de répondre aux conséquences du conflit Érythrée-Éthiopie de 1998-2000. Nous aidons les personnes qui vivent dans les zones rurales et celles touchées par le conflit et nous nous employons à promouvoir le droit international humanitaire.

Actualités
En chiffres

En 2015, le CICR a :

  • 1 500 
    messages Croix-Rouge distribués et réponses récoltées pendant l’année afin de rétablir et de maintenir le contact, et d’échanger des nouvelles familiales.
  • 3 438
    ressortissants éthiopiens vivant en Érythrée ont bénéficié d’un soutien économique qui leur a permis de renouveler leur permis de séjour érythréen.
  • 3 110 000
    ont été traités pendant l’année, notamment des chèvres, du bétail, des ânes et des chameaux, à Gash Barka, dans le nord de la Mer Rouge, à Debub et à Anseba.
  • 448 990
    personnes qui dépendent fortement de la santé et de la productivité de leurs bêtes pour vivre ont bénéficié de ce programme de traitement.
  • 49 000
    bénéficiaires et personnes à leur charge ont pu avoir accès à de l’eau potable dans leur village.
  • 18 
    autorités nationales érythréennes représentant les ministères des Affaires étrangères, de la Justice, de la Défense, de l’Information et de la Santé ont participé à Asmara à un séminaire sur le DIH.