Burundi

Au Burundi, le CICR renforce l’accès à l’eau potable pour les populations et soutient l’économie des ménages les plus vulnérables. Nous facilitons la prise en charge médicale et psychologique ainsi que la réhabilitation physique. Nous protégeons et assistons les personnes détenues et rétablissons le contact entre les membres de familles séparées. Nous promouvons aussi le respect du droit et des principes humanitaires universels auprès des forces armées et de sécurité et soutenons la Croix-Rouge du Burundi.

Actualités récentes
En chiffres

En 2017 :

  • 56 700
    habitants ont accès à l’eau potable suite à la réhabilitation des bornes fontaines et la construction d’un réservoir de 150 m3
  • 4
    centres de santé de Bujumbura ont bénéficié de réhabilitations de leurs locaux afin d’en améliorer l’hygiène et le circuit du patient en toute confidentialité
  • 120
    personnes recherchées par leurs proches localisées avec succès
  • 1000
    bénéficiaires ont amélioré leurs revenus grâce à un travail rémunéré d’un mois sur la réhabilitation les infrastructures publiques
  • 400
    femmes vulnérables de Bujumbura ont relancé leur petit commerce afin de couvrir leurs besoins de base
  • 586
    vulnérables ont eu accès à des soins de santé pour les 3 pathologies les plus courantes (paludisme, diarrhée, maladies respiratoires) dans les 4 centres de santé
  • 36
    personnes en situation de handicap ont amélioré leur mobilité grâce à des services de réhabilitation dispensés par l’Institut de Saint Kizito (ISK)
  • 100
    premiers intervenants en situation de catastrophes formés en gestion des dépouilles mortelles