Burundi

Au Burundi, le CICR renforce l’accès à l’eau potable pour les populations et soutient l’économie des ménages les plus vulnérables. Nous facilitons la prise en charge médicale et psychologique ainsi que la réhabilitation physique. Nous protégeons et assistons les personnes détenues et rétablissons le contact entre les membres de familles séparées. Nous promouvons aussi le respect du droit et des principes humanitaires universels auprès des forces armées et de sécurité et soutenons la Croix-Rouge du Burundi.

Actualités récentes
En chiffres

En 2020 :

  • 116
    enfants burundais séparés de leurs parents, qui se trouvaient dans les camps de réfugiés surtout en Tanzanie et au Rwanda ont été réunifiés avec leurs familles au Burundi.
  • 13 818
    messages Croix-Rouge ont été échangés pour retrouver ou rétablir le contact des bénéficiaires avec leurs proches.
  • 7 435
    détenus ont rétabli et maintenu le contact avec leurs proches par téléphone. En détention le lien avec les proches est essentiel pour améliorer la condition psychologique et favoriser la réinsertion future des détenus.
  • 1 600
    détenus de la prison de Ngozi-Homme ont été vaccinés contre la rougeole par les autorités sanitaires avec le soutien logistique du CICR.
  • 1 000
    ménages vulnérables ont bénéficié du cash conditionnel pour relancer ou développer des petits commerces leur permettant de couvrir leurs besoins de base.
  • 1 667
    personnes qui rentraient de la Tanzanie, de la Zambie et de la RDC, en quarantaine avant de passer le test de dépistage de la Covid-19 ont été assistées en vivres et non-vivres.
  • 800
    personnes, mises en quarantaine dans la province de Muyinga dans le cadre de la prévention de la Covid-19, ont été assistées en eau potable, hygiène et assainissement.
  • 36 691
    personnes ont bénéficié des infrastructures d’alimentation en eau potable. L’approvisionnement a été amélioré à travers la réalisation des projets d’alimentation en eau dans le milieu rural, notamment à Kibago (Province de Makamba) et à Mubuga (Province d
  • 680
    militaires des unités opérationnelles ont été sensibilisés sur le droit international humanitaire (DIH) et le mandat du CICR.
  • 520
    policiers en contact régulier avec la population ont été formés sur les mesures préventives contre la Covid-19 dans l’exercice de leurs fonctions.
  • 650
    personnes vont bénéficier de la construction de bloc latrines à Nyanza Lac (Province de Makamba) construit avec la CRB. La CRB a assuré la formation des comités de gestion des points d’eau, sur les 2 projets CICR eau en milieu rural : AEP Mubuga et AEP
  • 272
    victimes de viols ont reçu spécifiquement une prise en charge médicale et un kit post-viol, permettant de limiter le risque de transmission du VIH et d’autres infections sexuellement transmissibles
  • 3
    centres de santé (Rushubije, Rugombo et Mayengo) ont été réhabilités en support du projet de prise en charge médicale et psychologique.